Des lieux imprégnés d’une âme féminine
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
L'Abri Pataud - Les Eyzies de Tayac - Crédit Chiotti
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
"Madame Pataud" - - Les Eyzies de Tayac - E. Daynes
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
Château de Commarque - Les Eyzies de Tayac Sireuil
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
Château de Losse - Thonac
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
Château de Sauveboeuf - Aubas
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
Château de Puymatin - Sarlat
Des lieux imprégnés d’une âme féminine
De Madame Pataud à Thérèse de Saint-Clar ou La Dame Blanche de Puymartin. Remontons la Vézère avec ses petites histoires qui ont fait la Grande Histoire, ses légendes au féminin qui hantent encore aujourd'hui les châteaux du Périgord.

Il était une fois…

Remontons sans plus attendre le cours de la rivière Vézère en commençant par le très beau village médiéval de Limeuil avec ses jardins panoramiques : Saviez-vous qu’ Isabeau de Limeuil était Demoiselle d’Honneur de la Reine Catherine de Médicis ? Isabeau était d’une très grande beauté doublée d’intelligence. Elle aurait soit disant été chargée d’espionner, de soutirer des confidences sur l’oreiller aux personnages importants du royaume et ambassadeurs étrangers. Elle fût aussi la muse de Ronsard qui lui composa des sonnets. La belle eut une destinée bien mouvementée…

Petite halte aux Eyzies
C’est à l’Abri Pataud aux Eyzies qu’a été retrouvé le squelette (-27 000 ans)  de Madame Pataud. La technique du morphing a permis de recréer, d’après les restes fossiles de ce dernier, une statue de bronze représentant cette jeune fille de 16 ans. On pense qu’elle est morte en couche puisqu’enterrée avec son bébé.

Empruntons maintenant la Vallée de la Beune. La Beune étant un petit affluent de la Vallée de la Vézère.  Nous arrivons alors au Château de Commarque à Sireuil. Il eut pour héritière de la baronnie Philippa de Beynac.  Âgée de 3 ans seulement, elle fut fiancée à Pons de Commarque qui était déjà dans la force de l’âge et très occupé à assurer la protection du château en ces temps troublés. Nous sommes là en pleine guerre de cent ans. Pons de Commarque devint maître de la quasi-totalité du Périgord Noir et épousa Philippa à 12 ans sonnés.

Quelques kilomètres plus loin et nous arrivons au château de Puymartin. La forteresse fut construire au sommet d’une colline abrupte. Connue pour le décorum de ses appartements, Puymatin l’est surtout pour …sa célèbre légende de la Dame Blanche. Cette légende retrace la vie de Thérèse de Saint-Clar qui fut emprisonnée dans la tour nord du château par son mari jaloux. Elle y mourut et y fut emmurée. Son fantôme se serait manifesté à plusieurs reprises et hanterait toujours les couloirs du château.

Rejoignons le cadre enchanteur de la Vallée Vézère : Le Seigneur de Losse et Alice de Sauveboeuf auraient dû s’unir et ainsi rassembler leurs domaines: le Château de Losse à Thonac et celui de Sauveboeuf à Aubas Mais c’était sans compter le succès du plan diabolique du terrible Sire de Montignacdont le but était de détourner la belle de son dessein premier et de l’épousailler en suivant. La belle Alice était si désespérée, que le jour même de ses noces, elle se défenestra et termina sa chute dans la rivière…

 

Parce que les émotions fixent les souvenirs, ces sites comme bien d’autres en Vallée Vézère sauront vous captiver.