Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
Le Golf Originel du Sorbier ou la simplicité d’antan retrouvée à Rouffignac
p1060874

Philippe Palli, votre hôte

« Aujourd’hui le golf est considéré comme un accessoire de récréation sociale, il est devenu trop un luxe dans son cadre et trop peu un jeu dans son esprit » P.P.

Ce n’est autre que le célèbre, sympathique et non moins décontracté Philippe Palli qui vous accueille au Golf du Sorbier. Originaire de Saint Jean-de-Luz, il baigne depuis sa plus tendre enfance dans l’univers du Golf. Il devient lui-même Professionnel en 1977 grâce à sa victoire dans le National Omnium « Trophée Arnaud Massy ». Il est alors sacré « meilleur joueur français toutes catégories en 1988 ». Tour à tour moniteur puis professeur, il a enseigné au Golf de la Nivelle à Lannemezan, au golf d’Epherra à Ozoir et enfin à Morfontaine (2de place sur le podium des meilleurs parcours de golf d’Europe continentale, après le golf orléanais Les Bordes).  Philippe est aussi vice-Président de l‘APGF (Association Patrimoniale du Golf Français).

Quelle est donc l’histoire originelle du golf du Sorbier ? Eh bien elle commence par un coup de foudre « J’avais envie d’investir et suis tombé raide amoureux du coin » dixit P.P. Depuis juin  2007, Philippe vient passer 6 mois de la belle saison au pays de « Jacquou Le Croquant » à Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac, dont il adopta le mode de vie pendant près de 2 années. Car c’est sans eau ni électricité et installé dans la « masure » 19ème qu’il conçoit et aménage le terrain golf tel qu’il l’entend lui, dans son plus simple appareil ! « Aujourd’hui le golf est considéré comme un accessoire de récréation sociale, il est devenu trop un luxe dans son cadre et trop peu un jeu dans son esprit » P.P.
Car en fait, le golf au départ, c’était quoi ? Un club, une balle, un fairway (allée). Voilà tout !

Le Golf Originel du Sorbier c’est le golf version démocratisée. Donc vous l’aurez compris, ici pas de chichi ! Ni voiturette ni practice ni green. Pas de pelouse mais de l’herbe tondue. On ne vient pas au Sorbier pour passer sa carte verte et surtout pas besoin d’être pro ou  proette pour pratiquer le swing au golf ;-).


Le seul pro au Sorbier c’est Philippe et il prône avant tout l’amusement et le plaisir du jeu. Alors prenez le tempo car le tee-time* a sonné !

(* Heure de départ à laquelle les joueurs débutent une partie de golf).